«En Inde, j'ai rencontré des chrétiens. Ils m'ont intégré à leur célébration et j'étais l'un des leurs, même si j'étais en étranger.» Kevin (26)
«En Inde, j'ai rencontré des chrétiens. Ils m'ont intégré à leur célébration et j'étais l'un des leurs, même si j'étais en étranger.» Kevin (26)
«En Inde, j'ai rencontré des chrétiens. Ils m'ont intégré à leur célébration et j'étais l'un des leurs, même si j'étais en étranger.» Kevin (26)

Ce que les Eglises apportent, et pourquoi on a besoin d‘elles

Les Eglises se comprennent comme une communauté, aussi bien à à côté de chez vous que dans le monde. Les membres de l’Eglise font la vie de l’Eglise: ils s’engagent dans l’action sociale autour d’eux et à l’échelle de la planète. Les Eglises diffusent ainsi des informations qui passeraient souvent inaperçues. Leurs appels et leurs réflexions sont source d’inspiration pour l’ensemble de la société.

Au cœur du puzzle de la société

La société a besoin de cohésion et d’espace de vie partagée, pour les individus qui n’auraient sinon jamais l’occasion de se rencontrer mais aussi pour les personnes venues d’ailleurs, nouveaux arrivants ou étrangères et étrangers. Les églises disposent d’espace; elles se mobilisent pour plus d’intégration de la population et avec elle.

Place à la foi, au doute et aux questions

Célébrer, chercher le silence, privilégier le recueillement dans des périodes agitées. Les Eglises ne se réduisent pas à leurs bâtiments. Elles donnent une place pour aborder les grandes questions mais aussi les moments-charnière et événements de l’existence, qu’ils soient source de bonheur ou de tristesse. Car, chaque vie est unique. Les églises sont plus que ce que tu crois.

Du côté des plus faibles

Dans la riche Helvétie, une personne sur dix vit dans des conditions précaires. Notre pays a besoin d’espaces d’accueil pour des femmes victimes de violence, d’engagement pour les réfugiés, de professionnelles et professionnels aptes à aider dans des situations de crise, d’aumônières et d’aumôniers dans les hôpitaux, les prisons ou dans la rue. Une grande partie de cet engagement n’est pas visible. Les Eglises restent attentives, agissent et interviennent.
 

La solidarité ne connaît pas de frontières

Conflits, crises et catastrophes poussent des populations entières sur les routes de l’exil. Les changements climatiques, les tremblements de terre ou les sécheresses placent les individus dans de graves situations de détresse. Les fossés sur notre planète ne cessent de se creuser. Les paroisses s’engagent en faveur des droits humains, des régions déshéritées, des régions les plus pauvres et de la paix dans le monde. Toutes celles et ceux qui vivent la précarité et les fragilités de l’existence humaine ont besoin de partenaires forts.

La foi qui vous ouvre à l'autre

Il n’y a pas que la semaine des religions: les églises sont des lieux de rencontres des diversités, qu’elles soient religieuses, culturelles ou générationnelles, qui nourrissent la compréhension réciproque, la coexistence et la paix. Le dialogue interculturel prend sa source dans la rencontre qui démonte les peurs et les préjugés et suscite la confiance.

Un espace pour la créativité

Des chants grégoriens aux spirituals en passant par les cantates de Bach – les chœurs et la musique sont indissociablement liés aux églises, tout comme les œuvres picturales, les objets d’art et le théâtre. Les bâtiments appartiennent aussi à notre culture. Les églises maintiennent et revisitent les traditions et favorisent la création artistique.

La religion n’est pas une affaire privée

Controverse autour du voile, interdiction des minarets, violence pour des raisons religieuses: en Suisse aussi, les thèmes religieux sont au centre du débat public.  Et pour le mener, l’individu et la collectivité ont besoin d’informations, d’échanges et de l’action éducative de l’Eglise. La foi et la pensée sont intimement liées.

Un message libérateur vieux de 2000 ans

Depuis la naissance du Christ, des générations d’individus se sont nourries de son message. L'Église continue de le porter dans le monde entier et aux travers des époques. L’évangile est un moteur de l’engagement et de l’action résolue aussi dans le renouvellement de l’église elle-même.

Une voix dans la vie publique

Le respect, l’engagement pour ses convictions, les droits humains et l’engagement pour la justice, la paix et la sauvegarde de la Création – les Eglises prennent clairement position. Elles dénoncent les situations d’exploitation qui poussent les êtres humains dans la précarité, les blocages et s’engagent en faveur de plus de justice et d’humanité – des valeurs essentielles pour une société démocratique.

 

 

 

Un service public pour tous

Les Eglises nationales et leurs paroisses trouvent leurs fondements dans des structures démocratiques. Leurs prestations relèvent du service public et s’adressent donc à l’ensemble de la société. Elles sont le garant d’une religion qui n’est pas confisquée par des groupes extrémistes. La paix religieuse et la cohésion sociale s’en trouvent renforcées.